LES MUSIQUES EXPÉRIMENTALES

<< Expression employée dans les années 50 et 60 pour désigner les musiques concrète, électronique et électroacoustique,

et plus généralement toutes les musiques dites d'« avant-garde » qui cherchaient à innover dans l'emploi des instruments traditionnels

ou des sources sonores, comme dans la fabrication de sources sonores nouvelles et dans la conception de processus de composition inédits, etc. >>

 

Pour aller plus loin
www.larousse.fr/encyclopedie/musdico/expérimentale/167525 

 

_______________________________

 

"Le mot "expérimental" est adéquat, pourvu qu'il soit compris non pas comme décrivant un acte qu'il faudra juger

ultérieurement en termes de succès ou d'échec, mais simplement comme un acte dont le résultat est inconnu"

John Cage

 

_______________________________

 

BIBLIOGRAPHIE


Experimental music : Cage et au-delà  de Michael Nyman

Musiques expérimentales . Une anthologie transversale d'enregistrements emblématiques de Philippe Robert

John Cage (1912-1992)

<< John Cage engage sa musique dans une voie susceptible de la vider de toute intention, de la ramener à une stricte activité des sons afin de la rendre "attractivement désintéressante" >>. 


par Daniel Caux - Le silence, les couleurs du prisme
& la mécanique du temps qui passe

<< John Cage, connu comme compositeur, rassemble une œuvre dont l’influence s’étend au-delà du seul champ musical, creusant le lit des courants artistiques d'après-guerre tels que le mouvement Fluxus et préfigurant des formes d'expression comme le happening, la performance ou les installations multimédias. De même, ses sources d’inspiration sont aussi bien à chercher du côté de l’histoire des pratiques musicales que de celles des arts plastiques, de l’architecture, de la danse, du théâtre, de la poésie, de la philosophie bouddhiste ou de la mycologie. Échappant au découpage catégoriel, l’œuvre de John Cage procède par dissémination, transposant les gestes d’une discipline à l’autre. Tenter d’établir une cartographie détaillée de ses influences, tant en aval qu’en amont, en cherchant à distinguer les pratiques artistiques qu’elle irrigue ou dont elle se nourrit serait proprement contradictoire. Plus que des formes, des systèmes ou des techniques mis en œuvre, c’est au travers d’une posture, d’une manière de considérer le rôle de l’artiste dans la société que celle-ci se définit, en dehors des frontières disciplinaires. C’est donc en partant de ces principes, ceux qui conduisent John Cage à investir tous les domaines de l’art, à rétablir leur lien avec la vie, que nous tentons de retracer son influence >>

 

Par Norbert Godon, plasticien
Source Centre Pompidou

John Cage - Water Walk

Télévision américaine

John Cage - From Zero

documentaire

Mouvement Fluxus

George Maciunas - Piano Piece #13

(for Nam June Paik)

interprété par Sonic Youth

<< Mouvement artistique qui s'est développé aux États-Unis et en Europe à partir des années 1960. 

 

En liaison avec le courant du happening, il a organisé de nombreuses manifestations telles que concerts (auxquels ont participé T. Riley, La Monte Young, J. Cage), environnements et interventions diverses.

 

Les artistes de Fluxus s'attachent particulièrement au caractère événementiel et éphémère de l'œuvre, à l'abolition du rapport spectateur-créateur et à un humour qui se veut destructeur des valeurs esthétiques >>

 

Source - Larousse

Yoko Ono - Cut Piece

1965

George Brecht - Motor Vehicule Sundown

Mouvement Fluxus - Event 

Piano Activities 2012

FLUXUS 50
FLUXUS IN WIESBADEN 1962 - 2012

Musique Minimaliste

Steve Reich - Music for pieces of wood

interprété par NEXUS le 5/29/84 au Japon

LaMonte Young - Dream house

 

Terry Riley

<< Le concept de musique minimaliste est né aux États-Unis au début des années 1960, dans la mouvance d'expositions d'art plastique qui accueillirent ses premières expérimentations, signées par le compositeur américain John Cage et par le groupe Fluxus. Très rapidement, le vocable « minimaliste » fut aussi utilisé pour caractériser les musiques dites répétitives (...) >>

 

<< Comme son nom le suggère, cette musique est fondée sur la répétition de très courts motifs mélodiques, harmoniques ou rythmiques, voire sur la répétition d'un son unique. Caractérisée par une extrême économie de moyens et par une structure intentionnellement simple, la musique répétitive est en fait une branche d'un mouvement plus large, le minimalisme >>

 

Sources Universalis
(minimalisme et répétitive)

Théâtre musical / Théâtre instrumental

François Sarhan - Home Work Solo

interprété par Samuel Favre www.fsarhan.com

Mauricio Kagel - Pas de cinq

interprété par l'Ensemble Intercontemporain

<< Le théâtre musical apparaît dans les années 1960.

Mêlant réalisation scénique et musicale, il se manifeste à travers différents contenus, expressions ou formes de création.

Peu codifié et très diversifié, il utilise une seule et unique démarche où « le musical organise et justifie le théâtral ». 

Ainsi, comme le définit la Direction de la musique en 1980, le théâtre musical est un « spectacle théâtral

dont la dramaturgie est essentiellement commandée par un projet musical et n’a de sens que par rapport à celui-ci. » (...) >>

 

Sources Musique contemporaine

Cornelius Cardew et le Scratch Orchestra

Cornelius Cardew - Treatise

Partition graphique interprétée par SYNTAX Ensemble